Compagnon des personnes à mobilité réduite dans leur confort quotidien, un fauteuil releveur électrique ou un fauteuil de relaxation ne se choisit pas au hasard.
Comment faire le bon choix?

Pour vous aider, voici un certain nombre de questions à vous poser avant l’achat.

A qui est destiné le fauteuil releveur ?

La personne qui utilise le fauteuil releveur a des besoins précis en fonction de sa condition physique.
- Quel est le degré d’assistance nécessaire pour s’asseoir ou se relever?
- Est ce qu'un fauteuil de relaxation manuel est suffisant?
- Quel est son degré d’autonomie dans sa mobilité?
- A-t-elle des pathologies particulières : problèmes de dos, problèmes musculaires, problèmes d’articulations ?
- Quelle est sa corpulence ?

La taille et le poids de l’utilisateur sont à prendre en compte dans le choix du fauteuil releveur électrique afin d’optimiser le confort de l’utilisateur et choisir la bonne taille de fauteuil en tenant compte également du poids maximal supporté.

Fauteuil releveur électrique ou fauteuil de relaxation manuel?

Un fauteuil manuel sera préconisé pour des personnes cherchant le confort et pouvant se lever et s’asseoir sans appréhension et sans efforts. L’action portée sur les accoudoirs permettra de redresser le dossier verticalement et de faciliter le lever.

Un fauteuil électrique avec fonction releveur conviendra aux situations de mobilité réduite.

L’assise va se lever doucement, autorisant un accompagnement complet. Ce système favorise l’autonomie d’utilisation. La hauteur d’assise, les dimensions du dossier (largeur et hauteur) doivent être adaptées pour assurer le confort optimal et un parfait soutien de l’utilisateur.

Quel usage sera fait du fauteuil releveur?


Le fauteuil doit accompagner l’utilisateur dans son quotidien : relaxation, discussion, lecture, repos. Il doit être le garant de son confort, de sa sécurité et lui apporter une totale sérénité dans son utilisation.

Cette utilisation va déterminer les différentes positions ou degré d'inclinaison du dossier et du relève jambes souhaitées pour son bien être. *
Les positions recherchées sont généralement regroupés en 3 catégories: mode relaxation (inclinaison partielle), mode repos total (presque couchée), mode « releveur » (position assise haute).

Il faut donc examiner les fonctionnalités du fauteuil comme par exemple les possibilités proposées pour les inclinaisons du dossier ainsi que celles du relève jambes. Par exemple, si un allongement total est souhaité, une inclinaison proche de 180° est nécessaire.

Choisir un fauteuil releveur à 1 moteur ou à 2 moteurs?

Fauteuil releveur à 2 moteurs:

Les fauteuils releveurs à 2 moteurs autoriseront toutes les combinaisons possibles puisque les réglages des deux parties du fauteuil sont indépendants. Le dossier et le relève jambes s'actionnent de manière dissociée. Ils sont recommandés pour la variété des réglages possibles, et offrent un niveau de confort à la carte.

Fauteuil releveur à 1 moteur:

Les fauteuils à 1 moteur commandent conjointement les inclinaisons du dossier et du relève jambes. Le soulèvement du relève jambes sera proportionnel à l'abaissement du dossier., et vis et versa.

Les autres critères de confort pour bien choisir son fauteuil

La densité de la mousse

Les matériaux constituant le fauteuil traduisent son niveau de confort et de maintien.
La densité de la mousse de polyuréthane est un indice du confort, entre 20 et 40kg/m3.

Le choix du revêtement

Le choix du revêtement est un critère à la fois fonctionnel, de ressenti et esthétique.

Le cuir:

Le cuir ou simili cuir signifie souvent un haut niveau de qualité et garantit un entretien facile. Ce type de revêtement imperméable est recommandé pour les personnes ayant des problèmes de fuite urinaire par exemple. En revanche le cuir est un revêtement au contact "froid" et sera plus glissant qu'un revêtement tissus ou velours. Il est possible pour les personnes susceptible de s'avachir et de glisser dans leur fauteuil un revêtement antiglisse ou un plaid.

Les tissus:

Le tissu micro fibres traité anti tâches est résistant et facile à entretenir, son ressenti « peau de pêches » est très apprécié.

Le velours procure un sentiment de chaleur et de douceur au toucher.

Le type de télécommande

La télécommande doit être facile et ergonomique pour son utilisateur.
Sur les modèles à un moteur la télécommande dispose uniquement de 2 touches, contrairement à un modèle à 2 moteurs qui dispose de 4 touches.

Pour les personnes ayant des problèmes de capacité cognitive il est conseillé de prendre la télécommande la plus simple pour éviter énervement et erreurs de manipulations.

Les commandes ont l'avantage d'être filaires et ne peuvent donc pas être égarées. Généralement une poche latérale permet de la ranger.

Certaines comportent une fonction « remise à zéro » sécurisante, qui permet en appuyant sur un seul bouton de retrouver la position d'assise initiale (dossier droit et relève jambes abaissé).
Une option « clé de verrouillage» est proposée sur certains modèles et permet de bloquer les commandes pour éviter une utilisation non sécurisée.

L’espace disponible

Ce critère est indépendant de l’utilisateur mais est essentiel car lié à son environnement.
Il faut intégrer l’espace disponible pour le fauteuil mais aussi son accessibilité à l’endroit qui lui est dédié et vérifier les possibilités de circulation une fois le fauteuil installé.

Les dimensions minimales moyennes d’un fauteuil releveur électrique sont de 80cm environ pour la largeur et la profondeur.
Dans le cas d’ouverture totale du fauteuil en position allongée, il faut envisager un encombrement allant jusqu’à 180cm de profondeur.

Autre facteur à intégrer : l’écartement du mur. Il faut prévoir approximativement 60cm entre le dos du fauteuil et le mur. Si cette condition est difficile à envisager, des versions « dos au mur » sont proposées. Ces versions de fauteuil releveur sont idéales pour les petits espaces et garantissent un confort avec seulement 8 à 10cm d'espace avec le mur.